La solution à la contamination bactérienne des combustibles
La présence dans les pré-filtres de dépôts à l' aspect filamenteux et mucilagineux, resistants à l' utilisation du Fastol et avec la tendendance à une rapide nouvelle formation, c' est un indicateur d' une probable contamination bactérienne du combustible et du réservoir (citerne). Pour être plus sûrs, il est possible de demander à l' Ecoil une analyse sur un échantillon pour vérifier la contamination et la relative importance. Pour obtenir outre la décontamination, le nettoyage de l' installation aussi, il faut utiliser l' Eco-Bact avec le Fastol selon les relatives modalités, autrement le résultat est seulement partiel.
Contient 100 g.: 99 gr. 3,3' Metilenbis [5-metilossazolidina]


MODALITÉ D' EMPLOI
TRAITEMENT INITIAL
Dose: 2 / 3 pour mille (2 / 3 Kg. pour 1000 litres), par rapport au volume du réservoir. On verse la dose directement dans le réservoir juste avant de se ravitailler en essence. Si l' Usager possède une citerne, il faut effectuer le traitement de la même façon dans la citerne aussi.

RÉPÉTITION PÉRIODIQUE DU TRAITEMENT
Même si détruite par le traitement initial de bonification, la contamination bactérienne peut se représenter en se manifestant tout à coup par l' engorgement des pré-filtres. Pour éviter une possible reprise du phenomène après la bonification initiale, on recommande de procédér par le traitement périodique d' entretien.
Dose: 1 pour mille (1 Kg. pour 1000 litres), selon le volume du réservoir (citerne).
FRÉQUENCE DÉ RÉPÉTITION DU TRAITEMENT PERIODIQUE
Il faut répéter ce traitement une fois tous les deux mois. On effectue le traitement dans le réservoir, en cas de parc de voitures ravitaillées par citerne, on peut faire le traitement de maintient seulement dans la citerne. L' eventuelle survie de contamination, qu 'on peut relever par la présence de filaments et mucilages dans les pré-filtres, indique que la contamination est très elevée par rapport à la dose utilisée. En tel cas, en particulier dans les périodes les plus chaudes, il faut au moins redouble la dose et diminuer la fréquence de répétition du traitement de maintient.



DANGER (H)


H302 : Nocif en cas d' ingestion.
H314 : Provoque des brûlures de la peau et des lesions oculaires graves.
H332 : Nocif par inhalation.



CONSEILS DE PRUDENCE (P)


P261 : Éviter de respirer les vapeurs.
P280 : Porter des gants de protectio, des vêtements de protection, un équipmentde protection des yeux et du visage.
P310: Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin.
P301+P330+P331: EN CAS D' INGESTION: rincer la bouche. NE PAS faire vomir.
P303+P361+P353: EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU (ou les cheveux): enlever immédiatement les vêtements contaminés. Rincer la peau à l'eau. Se doucher.
P305+P351+P338: EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l' eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victim en porte et si ells peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.
>> Le nettoyage de l' equipement est possible par rinçage avec de l'eau.
>> Eliminer le contenu et le conteneur dand une installation d' elimination des déchets agréée.
>> Tenir à l' àbri de la chaleur et de la lumière soleil.
>> Stockez à temperature ambiante dans le container d' origine.